Delphi pour électroniciens

Il s’agit d’une série d’articles consacrée à la programmation en Delphi, portant sur les aspects pratiques de la programmation en liaison avec un matériel électronique, et publiée dans la revue Elektor.  Comment, par exemple, créer un programme Delphi sous Windows et le mettre dans un circuit intégré qui devienne un contrôleur Delphi autonome. Les exemples illustrés avec code complet vont de la simple horloge numérique ou du système d’alarme, à un système complet d’arrosage programmé. Le code est présenté sous Delphi 7 [1] mais reste au moins compatible jusque pour Delphi 2007 (Delphi 11). Les auteurs, Detlef Overbeek et Anton Vogelaar sont électroniciens et développeurs logiciels en Angleterre.  Le texte en français est très bien illustré à l’aide de schémas. Une bonne lecture.

L’arroseur automatique. Illustration en première page du dernier fascicule (No 10), chacun contient environ 10 pages.
capture87

J’ai recueilli les 10 fascicules en format PDF non protégés et les ai mis disponibles sur ce _lien_ (archive compressée rar).  On peut facilement y copier le code en le sélectionnant pour l’introduire dans des projets Delphi.

Il est possible de trouver le code complet des projets sur le site web de l’excellente revue ELEKTOR – il suffit de s’y inscrire et chercher la référence en utilisant le code d’identification du projet donné à la fin des articles.  D’autres articles et projets disponibles dans la même revue.

[1] Il est possible de trouver Delphi 7 gratuitement sur internet. Sinon me le demander.

Un générateur d’ondes – exemple de projet proposé compilé Delphi 2007 et code source et fichier exécutable.

capture88

Commentaires

  1. Harry a écrit:

    Je lisais souvent les elektor entre 2 cours… J’adorais faire les typon, les petits projets.
    Ça tombe vraiment bien : de l’élec, du delphi… Tout ce qu’il faut pour être heureux !
    Un article fait pour moi, Merci M’sieur !

    Je m’y mettrai plus sérieusement, j’ai deux ou trois trucs à modifier sur le générateur d’onde comme par exemple étendre le spectre aux fréquences audibles (et même un peu au delà – 1Hz/25kHz – histoire de tester mon ouïe, ma carte mère et mes écouteurs…) et aussi pouvoir saisir sa fréquence… Great !

Exprimez vous!

*